• L’HOMME SANS TALENT

  • Sens de lecture
    japonais original

    traduction :
    Fréderic Boilet

    Format 15 X 21 cm
    224 pages n/b
    ISBN 2-910946-34-7

  • publication : 12 janvier 2004

  • Épuisé

    Partager Partager URL doc
    Sélectionné pour le prix du meilleur album à Angoulême en 2005

    L’HOMME SANS TALENT, publié au japon en 1987 (« Munô no Hito » dans son titre original) est le récit du parcours désabusé et ironique d’un auteur de manga que le manque de succès et le refus des travaux de commande contraint à cesser de dessiner et exercer divers petits métiers pour tenter de faire vivre sa famille. Il sera donc vendeur de cailloux (ou de « pierres paysages », aux noms évocateurs de nuages, colère, regrets, larmes...), il songera à tenir une passerelle à péage, sera attiré par la profession d’oiseleur, brocanteur de fausses antiquités ou encore réparateur d’appareils photos, qu’il ne réussira pas à vendre plus que le reste. Il sera également effleuré par l’idée lumineuse de se faire moine mendiant ou rêvera de faire une grande découverte lucrative telle que les cheveux comme remède contre le cancer ou les hémorroïdes...
    Ainsi, loin d’être sombre, ce livre tendrement désabusé et faisant l’éloge des excentriques, est également teinté d’un humour atypique.
    C’est aussi un voyage envoûtant dans une société japonaise en pleine mutation où la tradition se retrouve brutalement confrontée à une modernité importée d’occident.

    "La France découvre enfin L’homme sans talent, une
    manga bigrement singulière, par un maître du genre.
    Désabusé la plupart du temps, lyrique quand il le
    faut, le prolixe Tsuge joue l’autofiction et se confond
    volontiers avec son personnage. Le talent en plus."
    - Beaux Arts

    "Voilà une fable étonnante qui prend l’exact contrepied
    du monde ivre de travail dans lequel ont sombré
    trop de japonais. Inébranlable Candide œuvrant pour
    la beauté et l’inutile, le héros de Tsuge passe son
    temps à rêver. Et si c’était lui qui avait raison ?"
    - Le Figaro littéraire

    "Tsuge, maître du manga d’auteur, a puisé dans la
    profondeur de ses propres états d’âme pour dépeindre
    la vie de cet homme rêveur en inadéquation avec la
    société. Pathétique et poétique, ce récit serre le coeur."
    - Télérama

    "Chef d’oeuvre d’un maître rare de la bande dessinée
    japonaise, L’homme sans talent reflète la tentation
    métaphysique de vivre « au bord du monde ». Ne rien
    faire : ni le bien, ni le mal. Vivre et rien d’autre."
    - Le Virus Manga

    « Philosophie du clochard » : entretien avec Yoshiharu Tsuge, en 1987

    Chronique de ce livre sur le site parutions.com
    Chronique de ce livre sur le site mangaverse

    Lire avec Digibidi
    Extrait : 20 pages
    couverture
    couverture
    page 5
    page 5
    page 6
    page 6
    page 7
    page 7
    page 8
    page 8
    page 9
    page 9
    page 10
    page 10
    page 11
    page 11
    page 12
    page 12
    page 13
    page 13
    page 14
    page 14
    page 15
    page 15
    page 16
    page 16
    page 17
    page 17
    page 18
    page 18
    page 19
    page 19
    page 20
    page 20
    page 21
    page 21
    page 22
    page 22
    page 23
    page 23
    page 24
    page 24