• GENS DE FRANCE ET D’AILLEURS

  • 256 pages couleurs
    format 22x30 cm
    signet tissé 3 couleurs
    isbn 2-910946-44-4

  • publication : 10 juin 2005

  • Indisponible

    Partager Partager URL doc
    Prix du Meilleur album à Angoulême en 1989 pour GENS DE FRANCE

    La démarche d’ego comme x, destinée à rendre de nouveau disponibles les ouvrages qui nous ont donnés envie d’œuvrer dans le sens qui est le notre, se poursuit avec la réédition de cette belle intégrale de GENS DE FRANCE et GENS D’AILLEURS (parus initialement chez Casterman), augmentée de 18 récits inédits !

    On se souvient encore tous des fameux photos reportages de Jean Teulé : l’histoire de Jean-Claude et sa soucoupe volante, celle de Happy Mike au festival d’Angoulême, celle de la jambe de Rimbaud, celle de la momie de Cléopatre, celle d’un paquet bien connu dans la Vologne ou celle de la préfète peintre et nymphomane...
    Jean Teulé est le passeur attentif des individus en marges et n’a pas son pareil pour dégoter en France, ou à l’autre bout du monde, de drôles d’allumés en proie à quelques drames, qu’il épingle sur sa toile avec la délicate attention d’un humaniste parfois cruel. C’est aussi une œuvre autobiographique formellement radicale et décalée où l’auteur toujours présent face à son sujet d’enquête, ne se dispense pas de commentaires narquois ou de pensées complices frôlant parfois la confession. Car si Jean Teulé explore sans tabou, l’âme de ses contemporains, il se met aussi souvent personnellement à découvert.
    Le parfum de l’œuvre de Jean Teulé est unique et s’il est resté le seul photo reporter de l’histoire de la bande dessinée (à l’exception du récent ouvrage de Grégory Jarry, dont il a d’ailleurs signé la préface), bien des journalistes de télévision, radio ou presse écrite ont un fort tribut à payer à cet explorateur de génie qui les a devancé de 15 ans !...

    "Des voyages dont on ne revient pas indemne.
    On laisse toujours un peu de soi du côté
    de chez Teulé !
    Et il sème toujours un peu de son regard en nous."
    - Les Cahiers de la Bande dessinée (mars 1990).

    "L’originalité de Teulé est de s’intéresser non à la stricte
    actualité, mais à choisir des chemins de traverse, se préoccupant
    de gens légèrement bizarroïdes, de dérives individuelles,
    de marginalités discrètes. L’auteur s’implique dans son
    enquête, frôlant même parfois la confession. Pourtant la mort
    rôde dans ces récits sous forme de crime, de suicide ou
    d’accident, traitée avec ironie ou de manière plus dramatique.
    La folie peut y être douce, mais débouche parfois sur
    la violence. Formellement Teulé combine le figuratif et
    le textuel selon des modes divers qui tendent à accorder
    le même statut pictural à l’écrit qu’ à l’image.
    Il n’en reste pas moins qu’un tel album pousse la bande
    dessinée jusqu’à ses plus extrêmes limites."
    - Primé à Angoulême (L’an 2)

    Vidéo de Jean Teulé racontant la création de ce livre, en 2009
    Interview de Jean Teulé par Thierry Groensteen, en 1987
    Interview de Jean Teulé par Grégory Jarry, en 2005
    Entretien filmé avec Jean Teulé, en 2007

    Chronique de ce livre sur le site zazieweb

    Lire avec Digibidi
    Extrait : 23 pages
    couverture
    couverture
    la soucoupe 1
    la soucoupe 1
    la soucoupe 2
    la soucoupe 2
    la soucoupe 3
    la soucoupe 3
    la soucoupe 4
    la soucoupe 4
    la soucoupe 5
    la soucoupe 5
    la soucoupe 6
    la soucoupe 6
    la soucoupe 7
    la soucoupe 7
    monique 1
    monique 1
    monique 2
    monique 2
    monique 3
    monique 3
    monique 4
    monique 4
    monique 5
    monique 5
    monique 6
    monique 6
    monique 7
    monique 7
    lutteurs 1
    lutteurs 1
    lutteurs 2
    lutteurs 2
    lutteurs 3
    lutteurs 3
    lutteurs 4
    lutteurs 4
    lutteurs 5
    lutteurs 5
    lutteurs 6
    lutteurs 6
    lutteurs 7
    lutteurs 7
    lutteurs 8
    lutteurs 8
    lutteurs 9
    lutteurs 9